Exemple de candidature - Azaroth

Aller en bas

Exemple de candidature - Azaroth

Message  Iflanna le Mar 11 Mar 2008, 17:08

Dans l'ombre de la nuit de ce 10 Junissidor de l'an 637, une ombre s'avance vers le temple de la Cogito Ergo Mina et avec une grande assurance. Arrivé près de la porte, de l'ombre sortie une main gantée de cuir. Se saisissant de la poignée, l'ombre passa la porte dans un grand silence et la referma avec autant de bruit.
Ne voyant pas grand chose dans le temple de cette guilde, l'ombre s'empara d'une torche dans sa besace et l'alluma (en dehors de la besace bien sûr) avec un briquet à champi, d'un coup d'un seul. La torche s'enflamma, éclairant d'une faible lueur rougeoyante le visage squelettique d'un Sram. Un sillon était creusé sur son oeil droit comme une cicatrice d'un coup d'épée bien ajusté. Juste devant lui se tenait un petit bureau avec de quoi écrire. Il s'empara d'une feuille, d'un encrier et d'une plume de corbac et commença à griffonner.

Tout d'abord, Salutations à tous et à toutes.

J'ai eu vent que votre guilde défend un idéal que je qualifierais d'élevé, celui de montrer qu'à n'importe quel cercle de puissance ont a tout de même une importance et que l'on peut changer les choses. Vous privilégiez aussi l'entre-aide et jovialité. Mais j'ai entendu dire que vous étiez sur le déclin ...

Je me nomme Azaroth, dit "le fourbe". Je suis un néophyte parmis les Samoulailles et un habitant de Brâkmar. Ceci étant, je tiens à préciser et à insister sur ce point, je ne suis en aucun cas un Démon. J'ai atteint dernièrement mon 70éme cercles de puissance et je ne compte pas aller plus loin, sauf si c'est le courant du temps qui m'y entraîne, ce qui hélas, est inéluctable ...

J'ai par le passé tenter de créer une guilde qui regroupe vos idéaux, quasi trait pour trait. Ma guilde, je l'ai dissoute de plein gré, ayant était le seul à vraiment m'impliquer. Je vois que vous avez réussi à tenir bien plus longtemps que moi, je viens donc vers vous pour une raison simple : vous proposer mon aide. En clair, j'aimerai vous rejoindre.

J'attends patiemment votre réponse.

Amicalement, Azaroth.
Alors que le Sram venait de remettre l'encrier à sa place, des bruits de pas se firent entendre. Comme par un vent venu de nul part, la torche s'éteignit dans un grésillement caractéristique et la porte claqua au moment où une voix clama haut et fort : "Qui va là ?"
avatar
Iflanna
Membre du conseil
Membre du conseil

Messages : 105
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum